Solidarité avec le Parti communiste maoïste de France – À la mémoire du Camarade Pierre

Nous sommes attristés d’apprendre la mort du Camarade Pierre du Parti communiste maoïste (PCM). Militant depuis Mai 68 et sympathisant de Gauche prolétarienne dans sa jeunesse, Pierre a toute sa vie affiché son dévouement pour le maoïsme. Sa contribution a été cruciale dans le développement du maoïsme en France – et à travers le monde – grâce à son travail de soutien aux luttes d’accès au services d’avortement pour les femmes, à son travail auprès des travailleurs migrants, au mentorat de ses camarades et à son leadership dans le PCM. Pierre a demeuré dans le mouvement, dans son parti et dans la rue jusqu’à ses derniers jours; véritablement, il était un organisateur dévoué et inébranlable. Il travaillait sans repos pour le PCM; inspirant ainsi d’autres révolutionnaires autour du monde et ici, au Canada, également.

Le trépas de Pierre est un rappel que nous donnons nos vies entièrement à la Révolution. En tant que maoïstes, nous avons une compréhension affûtée du moment en notre ère que nous vivons, mais nous avons aussi une compréhension historique globale de notre travail et de l’objectif pressant du communisme. Nous considérons chaque vie consacrée à la lutte comme étant d’une valeur inestimable parce qu’elle nous rapproche de notre objectif. Contribuer à la lutte, être parmi les masses et se battre avec elles, garder une perspective prolétarienne, construire le Parti et le mouvement révolutionnaire au service de la classe ouvrière internationale; c’est la vie et la raison d’être d’un révolutionnaire.

Pierre, comme tant d’autres, demeurera immortel dans nos esprits. Mourir pour le Peuple est une mort plus lourde que le mont Tai. Nous avons le coeur lourd pour Pierre, sa famille et nos camarades au PCM, mais la lutte continue, renouvelée de sens, dans notre objectif ultime du communisme.

Salutations rouges! Bâtissez à la mémoire de notre camarade tombé au combat!