Sur la déformation de la lutte de ligne

« La tendance à s’embourber dans des polémiques malhonnêtes, qui faisaient passer plus de temps à essayer de gagner des points rhétoriques qu’à réaliser des gains organisationnels substantiels, a été un des pires aspects du Nouveau Mouvement Communiste. Le mouvement maoïste au Canada a pu évité cette distraction pendant des années, en ayant recours à la polémique dans le but de dresser des lignes de démarcation claires, plutôt que pour masquer l’arrogance et la tromperie sous le signe d’une lutte de ligne. Malheureusement, la faction qui s’est séparée du PCR-RCP au début de 2017 avec le document « Nous sommes les continuateurs » (faction qui sera ici référée sous le nom de « Continuateurs ») s’est jetée de plain pied dans la mare des polémiques malhonnêtes, en lançant des accusations pompeuses pour déformer la lutte de ligne qui a mené à la scission, et les voilà maintenant en train de reproduire les pires excès du Nouveau Mouvement Communiste. »

Sur la déformation de la lutte de ligne