Pour qu’un autre monde soit possible… il faut détruire le capitalisme!

C’est un rendez-vous à la place Pasteur, rue Saint-Denis (entre Sainte-Catherine et De Maisonneuve), le jeudi 11 août à 18h!

Car, pour la première fois, le Forum social mondial a lieu dans un pays du Nord. Cette tournée du forum à Montréal est une opportunité historique de voir l’envers de la médaille: plutôt que de constater l’appauvrissement et l’exploitation des pays du sud, les participant-e-s pourront observer l’enrichissement et la décadence des pays du Nord. Après tout, le Forum social mondial est né de la contestation contre la ZLÉA, la Zone de libre-échange américaine, traité visant à soumettre les pays d’Amérique du Sud à ceux d’Amérique du Nord. Le «Québec» est donc une plaque tournante de cette pieuvre capitaliste: plus de 100 000 Montréalais-e-s travaillent dans le secteur financier, dans l’administration de compagnies minières et pétrolières, et dans l’industrie militaire. Le gros capital qui s’engraisse de son exploitation de l’Amérique du Sud, de l’Afrique et de l’Asie, a pignon sur rue au centre-ville de Montréal. Il est essentiel de profiter du forum pour coordonner nos luttes et partager nos expériences, mais il est aussi nécessaire de confronter directement les bénéficiaires de l’exploitation des populations et de la destruction des écosystèmes.

De qui s’agit-il? Il s’agit des banques canadiennes, qui ont investi plus de 120G$ dans le pétrole, notamment dans les sable bitumineux. Il s’agit en particulier de la Banque Royale du Canada, la plus grande banque canadienne, qui a investi 132M$ dans la fabrication d’armes condamnées par le Canada et 106 autres pays, les bombes à sous-munitions. Il s’agit de Power Corporation, une des plus grandes entreprises financières au monde, qui a des tentacules jusque dans Total, Lafarge et Engie/GDF-Suez. Il s’agit de Talisman Energy, accusée d’avoir financé un génocide au Soudan du Sud, avant de se tourner vers l’exploitation du gaz de schiste.

Attaquons cette racaille capitaliste dans son repaire douillet… pour qu’un autre monde soit possible!