Les flics à la rescousse des masculinistes

Après que les agents de sécurité du campus aient menacé les opposantes et opposants de représailles, les flics ont été appelés en renfort pour pourchasser les militantes et militants et protéger les masculinistes d’extrême-droite de la prétendue “Canadian Association for Equality”, qui souhaitaient tenir un meeting sur le campus de l’Université d’Ottawa. Dans un communiqué, le Mouvement étudiant révolutionnaire (MER-RSM) appelle les étudiantes et étudiants de l’Université d’Ottawa et de tout le pays à barrer la route à ces réactionnaires misogynes qui font la promotion de la culture du viol sur les campus. À Ottawa, les camarades du MER proposeront à la prochaine assemblée générale de la fédération étudiante que ce groupe soit banni du campus.

Leur communiqué est disponible ici (en langue anglaise).