Compte-rendu du 5e congrès du Mouvement étudiant révolutionnaire

Photo L’actviste (https://www.facebook.com/GLOBALEACTIVISTE)

Le cinquième congrès du Mouvement étudiant révolutionnaire – Revolutionary Student Movement (MER-RSM) a remporté un énorme succès. Ce fut le premier congrès à l’occasion duquel nous avons rassemblé des sections officielles venant de partout au pays – et non seulement des contacts dans certaines régions; des délégations de Vancouver, Saskatoon, Winnipeg, de l’Ontario, du Québec et de l’Île-du-Prince-Edouard étaient présentes, représentant 16 sections. La profondeur de l’expérience des diverses délégations était impressionnante et devrait donner un nouveau souffle à notre travail dans l’année qui vient. Parmi les participantes et participants, on comptait des camarades ayant été impliquéEs dans le mouvement #Iamastudent en Colombie-Britannique, dans le mouvement du printemps 2015 au Québec, dans les grèves des sections 3902 et 3903 du SCFP à Toronto, dans le mouvement pro-choix à l’Île-du-Prince-Edouard (une province où il n’y a actuellement aucun accès à l’avortement), pour ne mentionner que ceux-là. Le congrès a permis de consolider et d’amorcer une réflexion sérieuse sur le travail acharné réalisé au cours des trois dernières années.

Le comité de coordination nouvellement élu se compose désormais de sept personnes, dont les postes ont été redéfinis, incluant un bon équilibre entre nouveaux et anciennes camarades:

Présidente: Alexandra Lépine (réélue)

Organisatrice (Ontario): Jennifer Lawrence (réélue)

Organisatrice (Québec et provinces de l’Est): Mélissa Miller

Organisateur (Prairies et Colombie-Britannique): Nick Marlatte (réélu)

Responsable de la propagande (anglophone): Dimka Melnik (réélu)

Responsable de la propagande (francophone): Justin Premier

Relations externes: Brendan Copegog White

Suite à la création des nouveaux postes d’organisatrices et organisateurs régionaux, nous demandons à toutes les sections de désigner une personne qui agira comme principal contact auprès du membre du comité de coordination responsable de leur région afin de faciliter les communications entre les sections locales et le coco.

Comme coco nouvellement élu, nous nous engageons en outre à renforcer l’organisation de sorte à faire du MER-RSM une organisation capable d’intervenir dans la lutte de classe sur et hors campus, et à réaliser les mandats et les tâches qui nous ont été assignées par le congrès; dans le même esprit, nous verrons à mettre en œuvre les changements adoptés et à fournir une direction politique qui aidera l’organisation à croître de manière durable. Avec cette restructuration, nous espérons également que la consolidation et l’expansion des sections du MER-RSM suivra un processus plus uniforme, aidé en cela par la nouvelle structure des responsables régionaux et un système de rapports plus précis. La consolidation et la formation des prochaines générations de leaders constitueront notre principal objectif dans l’année qui vient.

On doit également se féliciter de l’adoption d’un rapport politique complet qui présente notre appréciation des enjeux auxquels le secteur de l’éducation est actuellement confronté au Canada et de l’état du mouvement étudiant; le rapport inclut en outre une évaluation critique des trois dernières années d’activité du MER. Ce rapport, ainsi que les propositions et les modifications à la constitution du MER qui ont été adoptées lors du congrès seront envoyés à toutes les sections et publiés sur le site Web. [NDLR-Le rapport politique est disponible ici.]

De plus, nous sommes heureuses et heureux d’annoncer la relance du comité de justice transformatrice, qui se consacrera à la gestion des contradictions internes nécessitant un processus de transformation, de critique et d’autocritique, ou d’une lutte entre deux lignes au sein de l’organisation. Les membres qui souhaitent se joindre à ce comité ouvert doivent communiquer avec Nick. De la même manière, s’il y en a qui sont disponibles pour du travail de conception graphique ou de traduction, merci de vous annoncer auprès des responsables de la propagande. Enfin, suite à la proposition ayant été adoptée pour que le MER se dote d’une publication centrale, nous sollicitons également des contenus (polémiques, questions théoriques, compte-rendus du travail de masse, productions littéraires ou artistiques, etc.). Si vous souhaitez contribuer à cette publication, contactez un ou une membre du comité de coordination.

Bien des erreurs se sont produites au cours des trois dernières années, mais il y a eu aussi pas mal de victoires. Avec toute l’expérience et la pratique que nous avons accumulées, nous avons réussi à devenir la plus grande organisation étudiante de gauche au Canada; nous devons maintenant viser à faire encore plus, et mieux. Nous devons nous faire en sorte d’être les meilleurs révolutionnaires possibles, en propulsant la lutte de classe sur les campus et hors campus. Oser lutter, oser vaincre!

Solidairement,

Le comité de coordination du Mouvement étudiant révolutionnaire –
Revolutionary Student Movement (MER-RSM)

7 décembre 2015