Ottawa: Les étudiantes et étudiants révolutionnaires s’organisent!

À l’automne 2010, une poignée de militantes et militants ont créé l’Association des étudiantes et étudiants marxistes de l’Université d’Ottawa et commencé à tenir des cercles de lecture hebdomadaires. Le groupe est rapidement devenu une plaque tournante pour les étudiantes et étudiants révolutionnaires, qui ont pu ainsi commencer à développer leurs capacités d’organisation.

Depuis lors, le groupe a réussi à consolider un noyau fiable de militantes et militants et à constituer une structure formelle, incluant une direction. Cela contraste avec la pratique amorphe des groupes «mouvementistes» et celle des bureaucrates sociaux-démocrates qui commandent les associations étudiantes et qui dominent les campus au Canada anglais.

Couplée au dévouement et au militantisme de ses membres, la structuration du comité lui a permis de hausser la conscience politique des participantes et participants et d’élargir ses activités. Au début de l’année 2011, l’association a instauré des projections de films qui ont lieu toutes les deux semaines, et elle a commencé à distribuer le journal Partisan. Cet automne, les étudiantes et étudiants communistes ont lancé trois nouveaux projets.

Le premier est la mise sur pied d’un groupe de discussion en langue française. Même si des camarades francophones étaient déjà impliquéEs au sein de l’association, il reste que plusieurs militantes et militants potentielLEs voyaient leurs ardeurs freinées, du fait que les activités se déroulaient uniquement en anglais. Le groupe de discussion en langue française vient répondre à ce besoin.

Puis, afin d’élargir encore davantage la portée de l’organisation et de favoriser une stratégie plus complète et inclusive, un groupe de discussion regroupant des femmes et des personnes transgenres a également été créé. On vise à ce que cela serve de plateforme pour la promotion du féminisme prolétarien et à établir un lieu où les femmes et les personnes transgenres se sentiront habilitées à prendre fait et cause pour la révolution.

Enfin, inspiréEs par les progrès réalisés par leurs camarades à l’autre bout de la ville, les étudiantes et étudiants révolutionnaires de l’Université Carleton ont à leur tour fondé une Association d’étudiantes et étudiants marxistes. Le groupe commencera ses activités par la tenue de réunions hebdomadaires et espère insuffler une nouvelle vie dans l’organisation révolutionnaire sur le campus. Au fur et à mesure où ils et elles développeront leurs capacités, les étudiantes et étudiants communistes élargiront leurs activités en fonction des circonstances qui prévalent à Carleton.

L’avenir des étudiantes et étudiants révolutionnaires s’annonce donc radieux à Ottawa; le journal Partisan a hâte de voir comment les deux groupes évolueront, se développeront et croîtront au cours des mois et années à venir.

Pour plus d’information, contactez: